Graphologie 05

Irène DECARNIN - Graphologue professionnelle diplômée FedeR.H Paris

Membre du Syndicat Européen des Graphologues Professionnels

Lu dans la presse


Le Figaro « Entreprises et Emploi », lundi 30 janvier 2006.

Un responsable commercial d’une société de Production et Distribution de matériaux métalliques :

« Il y a un an et demi, notre société (…) a dû renouveler près des deux tiers du personnel. Nous avons alors cherché à mettre toutes les chances de notre côté pour effectuer les meilleurs recrutements possibles. Parallèlement aux méthodes classiques, nous avons donc eu recours à une analyse graphologique.

(…) En 24 ou 48 heures à peine, nous recevions en retour un document avec une étude assez poussée sur la personnalité et les aptitudes de la personne.

Nous avons été très satisfaits de ces recrutements et n’avons pas eu de surprises lorsque les vraies personnalités se sont révélées, à moyen terme.

(…) Dans la mesure où ce service a répondu à nos attentes, aussi bien pour son efficacité que sa réactivité, nous n’hésiterons pas à y recourir pour des recrutements futurs. »


"Rebondir" Hors-série 2011"

"Graphologie et recrutement" pages 70, 71, 72 :

Extraits :

« La graphologie est largement utilisée dans les procédures de recrutement.
Force est de constater que tout candidat peut être confronté à la graphologie. Car si elle apparaît aujourd'hui, avec l'entretien, comme l'une des principales méthodes d'évaluation, elle est du reste reconnue par Afnor (organisme de certification) comme outil d'aide à la sélection professionnelle depuis 2002.
Mais quel est le poids d'une telle analyse dans un processus d'embauche ?
Selon les professionnels, celle-ci doit être considérée comme une source d'information complémentaire visant à réduire les marges d'erreur lors d'un recrutement.
En aucun cas elle ne doit être employée comme un élément déterminant pour la décision finale, mais comme une indication supplémentaire pour mieux cerner un candidat, comme tout autre test de recrutement.
Etes-vous mû par un désir de pouvoir ? Avez-vous la capacité de rebondir ? Quel est votre degré de pugnacité ? Etes-vous dynamique ? La graphologie va permettre au recruteur de détecter les forces et les faiblesses du candidat, mais aussi le trait de personnalité dominant qui devra être en adéquation avec le poste convoité.
Etroitement liée à la psychologie, la graphologie a pour but d'étudier le caractère de la personne recrutée au travers de ses écrits. »